La Réflexothérapie Plantaire

pied« Les preuves de l’existence de la réflexothérapie plantaire remontent à environ 5000 av JC où elle faisait partie intégrante de l’arsenal thérapeutique de la médecine chinoise » [1].

Elle se nourrit autant du courant oriental (Egypte : hiéroglyphe trouvé dans la tombe de médecins à Saqqara vers 2300 av JC ; Chine : les médecins traditionnels chinois utilisaient  la stimulation plantaire pour aider « la libre circulation de l’énergie » ; Vietnam : en 1980le Pr Bui Quoc Chau acupuncteur créé une cartographie complète du corps et de ses organes sur les pieds) que du courant occidental (USA : 1916 travaux du Dr Fitzgerald et de ses collègues Dr Joe Shelby Riley et de la physiothérapeute Eunice Ingham considérée comme la mère de la plantaire en 1925 ; travaux de Doreen Bayly en Angleterre ; travaux d’Hanna Marquardt en Allemagne ; travaux du Dr J. Bossy en France).

Grâce à d’autres noms comme Madeleine Turgeon, Mireille Meunier, Dr Martine Faure-Alderson ou encore Jean-Paul Barbier, les techniques réflexogènes ont beaucoup évoluées.

On utilise les mêmes techniques pour travailler qu’en palmaire.

NB : la plantaire est contre indiquée dans le cas d’inflammation, d’infection ou de traumatisme des pieds ; quand il y’a eu des problèmes cardiaques récents ; des problèmes circulatoires (type phlébite) ; chez les diabétiques ; elle est également à proscrire pendant les trois premiers mois de grossesse.

 

 

[1] Extrait de cours stimulation réflexe plantaire Sonia FISCHMANN